LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

vendredi 16 juin 2017

Nouveau commentaire sur Nouveau commentaire sur RetourBatons.jpg..


Anonyme a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Nouveau commentaire sur RetourBatons.jpg." :



Salut, tout le plaisir est pour moi.

Je voudrais rajouter que le concept de "Soft totalitarisme" dont traite le bouquin de Natacha Polony et du comité Orwell est à rapprocher de celui de "totalitarisme inversé" que j'ai moi même découvert sous la plume d'un excellent article publié en 2010 du non moins excellent Chris Hedges « Zero Point of Systemic Collapse » :

http://www.les7duquebec.com/non-classe/totalitarisme-inverse/

Chris Hedges journaliste lauréat du prix Pulitzer pour le New York Times et auteur de plusieurs livres qui lui même l'emprunte à

Sheldon Wolin, écrivain et philosophe politique américain :

https://www.les-crises.fr/le-totalitarisme-inverse-par-sheldon-wolin/


A noter (comme c'est drôle) que Hedges grand reporter de guerre qui sur le terrain suivra les conflits en Amérique Latine, au Moyen Orient (il sera même fait prisonnier en Irak) ainsi que dans les Balkans à Sarajévo et au Kossovo, va subir après avoir refusé de couvrir la deuxième guerre du golfe, estimant alors( l'histoire lui donne raison) que cette guerre est injuste et que son pays ne doit pas la faire, le même sort que Natacha Polony. Il sera mis au chômage et plus aucun des grands quotidiens américain ne voudra s'attacher ses services....

Pour ceux qui rechignent à lire cet article, quelqu'un a eu la bonne idée de l'enregistrer, donc à écouter ici : https://www.youtube.com/watch?v=I-AY7Py-37Y


PS : Pour les plus courageux : https://www.les-crises.fr/chris-hedges-et-sheldon-wolin-a-propos-du-totalitarisme-inverse-comme-menace-pour-la-democratie/

Arl

11 commentaires:

Anonyme a dit…

https://youtu.be/LMe78qCUCLo

Anonyme a dit…

Vous êtes vraiment tous des nazes les contempteurs de ce qui nous arrive en France ! Un grand coup de balai dans la fourmilière politique que vous étiez les premiers à dénoncer ! La mise à la retraite de la plupart des politicards cumulards et tellement loin du citoyen lambda ! L'explosion des partis dits "de gouvernement" uniquement préoccupés par une alternance de convenance ! etc. Avant même que le nouveau président est mis en application une quelconque des mesures qu'il propose ? Voilà-t'y pas que vous les "grands je sais tout" nostalgiques des temps anciens où vous pouviez râler et ne rien faire à votre aise, vous vous gargarisez d'écrits et autres enregistrements déclinistes et défaitistes ! Vous êtes à ranger au même niveau que les défenseurs des diligences ! Ils avaient un peu raison quand même ... puisque c'est vrai la voiture tue plus de gens que les diligences. Je comprend que c'est dur de prendre le train "en marche"... surtout quand on a passé l'âge (pas vrai Arl ?) mais quand même, pensez aux jeunes ! L'espoir est nécessaire sinon indispensable !

Anonyme a dit…



19:32 encore un qui a tout compris!

Anonyme a dit…

Tu as raison 19:32, il faut être capable de tourner la page, repartir autrement. Certes rien n'est parfait, mais c'est quand même mieux aujourd'hui qu'hier !!! A chaque jour suffit sa peine, il est temps que tout citoyen s'interroge sur son propre avenir, sur celui de sa famille, de la planète et de ses habitants... Les éléphants du PS sont en voie de disparition, les dinosaures de droite sont encalminés, c'est triste ... mais pas tant que ça !

Anonyme a dit…

L'espoir n'exclut pas la lucidité. Toutes les incantations n'y changeront rien, les faits sont têtus, un coup d'état de ce type relève du grand art et ne peut arriver que dans un pays en proie au doute, à l'exaspération et surtout à la désespérance. Même s'il a fallut plusieurs concours de circonstances pour arriver à cette situation, la stratégie à parfaitement fonctionner. Maintenant ce sera la rue qui va sévir de contre pouvoir avec tous les risques que cela comporte.

Anonyme a dit…

Et oui les réacs pour vous c'était sans doute mieux avant ? Tant pis pour vous la révolution est en marche et vous vous sentez sans doute un peu délaissés ? Va falloir s'y faire et respecter la majorité qui n'est pas toujours plus con que vous !

Anonyme a dit…

À propos du «totalitarisme inversé»
nous pouvons retenir :
«Le totalitarisme inversé exerce un pouvoir total sans recourir à la plus grossière des formes de contrôle tels que les goulags, les camps de concentration ou la terrorisation des masses. Il exploite la science et la technologie pour atteindre ses sombres buts. Il impose l’uniformité idéologique en utilisant des systèmes de communication de masse pour inculquer la consommation débauchée comme une pulsion intérieure et il nous fait prendre nos illusions sur nous-mêmes pour la réalité. Il ne réprime pas les dissidents avec force, tant que ces dissidents restent inefficaces. Et en même temps qu’il détourne notre attention, il démantèle la base manufacturière, dévaste les communautés, déclenche des vagues de misère humaine et envoie les emplois vers des pays où les tyrans savent garder les travailleurs en ligne. Il fait tout cela tout en brandissant le drapeau et chantant des slogans patriotiques. « Les États-Unis sont devenus la vitrine de la manière dont la démocratie peut être gérée sans avoir l’air d’être opprimée », écrit Wolin.

George Orwell a souligné que le totalitarisme n’est pas tant l’âge de la foi qu’un âge de la schizophrénie: « une société devient totalitaire lorsque sa structure artificielle devient flagrante ». « Cela survient lorsque la classe dirigeante a perdu sa fonction, mais réussit à s’accrocher au pouvoir par la force ou par la fraude ». Nos élites ont utilisé la fraude. La force est tout ce qu’il leur reste.

Notre élite médiocre et finie tente désespérément de sauver un système qui ne peut être sauvé. Plus important encore, ils essaient de se sauver eux-mêmes. Toutes les tentatives de travailler à l’intérieur de ce système pourri et cette classe de détenteurs du pouvoir se révéleront inutiles. La résistance doit répondre à la nouvelle et dure réalité d’un ordre capitaliste global qui s’accroche au pouvoir par des formes de répression brutale et flagrante toujours grandissantes. Une fois le crédit sèche pour le citoyen moyen, une fois que le chômage massif aura crée une classe marginale permanente et furieuse, que les produits fabriqués bon marchés qui sont devenus les opiacés de base de notre culture disparaîtront, nous allons probablement évoluer vers un système qui ressemble davantage au totalitarisme classique. Des formes plus violentes et grossières de répression devront être employées au fur et à mesure que les mécanismes de contrôle plus souples favorisés par le totalitarisme inversé cesseront de fonctionner.»
Avec 51,3% d'abstention, 15% d'une classe sociale qui s'apprête à détenir les 3/4 des sièges à l'Assemblée, peut-on encore parler de «démocratie»?

Anonyme a dit…

12h49 est en pointe pour la défense du «totalitarisme inversé»...
Bravo pour ta constance acharnée!

Anonyme a dit…

En parlant de «réacs» 12h49, tu sembles en connaître un rayon...

Anonyme a dit…

Analyse pertinente mais qui fait évidemment froid dans le dos. Jusqu'où iront ils et Jusqu'où allons nous accepter de nous faire trimballer?

Anonyme a dit…



Vises les vieux réacs 12:49 ou peut-être tout simplement de jeunes cons, jaloux et ignorants... Encore des rigolos qui ne connaissent pas la Corée du Nord, Cuba, Caracas et le Soviet suprême...

https://www.youtube.com/watch?v=vnZRtvFYlRw

Arl