LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

jeudi 25 mai 2017

Ce n'est pas une légende

Lettre ouverte au maire de Boisset et Gaujac

Lettre ouverte à Mr Reverget, maire de Boisset et Gaujac


En visionnant la vidéo du Conseil Municipal du 19 avril 2017, je m’aperçois que, profitant d’un moment où, absorbé par mon intervention, je ne vous ai pas entendu déclarer à mon intention:

« Je donne pas de faux documents comme vous l’avez fait la dernière fois. Vous l’avez truqué le tableau et vous avez trompé les conseillers. Voilà ! mais c’est pas grave »

Pensez vous que j’ai besoin de faire appel à un quelconque subterfuge pour faire la preuve de votre incompétence ?

Les documents dont vous parlez et dont je me suis servi, sont ceux que vous avez vous même envoyé aux élus du Conseil Municipal. D’ailleurs le tableau dont vous faites état a été distribué en séance aux conseillers municipaux ainsi qu’à vous même. Je suis donc prêt, dès que vous l’accepterez, de revenir devant le conseil afin que vous puissiez faire la preuve de ce que vous avancez.

Mais comme je sais que vous préférez de loin l’insulte et le mensonge au débat franc et loyalvous en avez fait la démonstration à plusieurs reprises, alors vous refuserez bien sur cette confrontation.

Il est aisé pour vous, la loi vous en donne le pouvoir, de faire en sorte que vous soyez seul à écrire dans le « petit boissetain », à parler devant un auditoire sans contradicteur, à pouvoir vous mettre en valeur, bien que votre bilan devrait vous en dissuader.

Vous profitez pour l’instant de cela, mais vous craignez ce que personnellement j’espère :
que cela ne pourra pas durer éternellement, tout un chacun finira par s’apercevoir de ce que vous êtes réellement et alors vous ne pourrez plus faire illusion.

En attendant je réitère ma proposition, faites preuve d’un peu de courage, acceptez la confrontation plutôt que l’invective.

Contrairement à vous, je serai toujours prêt au débat.

Dans l’attente de la preuve que vous donnerez une fois de plus, j’en suis certain, de la fuite devant le débat, je ne vous salue pas.

Bernard Lombardo
Conseiller Municipal



A Boisset et Gaujac le 24 mai 2017