LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

jeudi 16 novembre 2017

🌱🌍 Deux ans déjà 🌍🌱



🌱🌍 Deux ans déjà 🌍🌱

DES ATTENTATS
AUX COMMÉMORATIONS
Deux ans ont passé depuis les attaques coordonnées contre le Bataclan, le stade de France, et les terrasses parisiennes. Aujourd'hui, vous êtes encore 59% à estimer que ces commémorations marquent un vrai "moment d'harmonie et d'accord entre les Français".

Pourtant, 82% d'entre vous ont trouvé "impardonnable" que Mediapart choisisse "le jour des commémorations du 13 novembre pour faire signer 130 personnalités contre Charlie Hebdo". Et entre Edwy Plenel qui combat la "banalisation de l'islamophobie" et le dessinateur Riss qui met en garde face à la complaisance envers l'islamisme, 78% d'entre vous avouent soutenir Charlie Hebdo. 

Finalement, alors que 71% d'entre vous ont le sentiment qu'il y a "trop de commémorations", 68% seraient favorables à la création d'un seul "jour de Mémoire" pour commémorer tous ceux qui sont morts dans des attentats. Sans doute cela permettrait-il de mieux se recentrer sur ce qui nous rassemble. Vous êtes 54% à penser qu'il existe des valeurs universelles qui ne sont pas le simple fruit de compromis et de croyances
 
• Pensez-vous que les commémorations (13 novembre, 14-18...) permettent un moment d'harmonie et d'accord entre les français ? Charles

• Pour (+) ou contre (-) créer un seul "jour de Mémoire" pour commémorer tous ceux qui sont morts dans des attentats en France ? - Jullia
 
• Pensez-vous qu'il existe des valeurs universelles (-) ou elles ne sont que le fruit de compromis et de croyances (+) ? - TheoPhilo 

DE LA COP21
À LA COP23
À la suite des négociations de la COP21, 195 pays s'étaient engagés à limiter la hausse des températures à 2 degrés d'ici 2100. Aujourd'hui, alors que seul un tiers des objectifs des accords de Paris ont été tenus 58% d'entre vous se disent "pessimistes" sur l'avenir environnemental de la planète.

Par exemple, vous êtes près de 80% à penser que "l'Avertissement à l'humanité récemment signé par plus de 15.000 scientifiques pour freiner la destruction de l'environnement ne sera pas entendu". Et en France, après le recul sur le glyphosate, sur la fermeture des centrales nucléaires ou sur les hydrocarbures, 61% d'entre vous se disent déçus par Nicolas Hulot et pensent qu'il n'y a "plus rien d'écologique à attendre de lui". 

D'un autre côté, 63% d'entre vous refusent que l'Europe compense la part des États-Unis dans le financement du groupe d'experts du climat de l'ONU (GIEC). L'économie semble encore rivale de l'environnement... Pourtant, vous êtes aussi plus de 70% à penser que "la croissance de demain sera portée par des innovations en faveur de l'environnement".
 
Optimiste (+) ou pessimiste (-) sur l'avenir environnementale de la planète ? - Didou27

• L'"Avertissement à l'humanité" signé par plus de 15.000 scientifiques pour freiner la destruction de l'environnement sera t-il entendu ? - TrumanB

• La croissance de demain sera portée par des innovation en faveur de l'environnement. Oui (+) - Loki33380
 
 





Procès Midi Libre vs Quadrppani-Kacem précédé d'une soirée à Eymoutiers



Pour télécharger ce mail au format PDF : https://docs.wixstatic.com/ugd/3c095a_16c38131461f4aae9d45eeec57f13bf3.pdf

Jeudi 16 novembre 2017, soirée littéraire et conviviale précédant le procès de Serge Quadruppani et de Joseph Kacem qui les oppose à un journaliste du Midi Libre (Tribunal de Police de Limoges, 10h30, le vendredi 17 nov).
Lecture musicale de Sangs mêlés ni regrets par Nour Khay et Joseph Kacem accompagnés de Joachim B. Thönen à la contrebasse.

-> La Consolante, 9 Place Jean Jaurès, 87120 Eymoutiers

Vendredi 17 novembre 2017, procès au Tribunal de Police de Limoges (87), à 10h/10h30

Quelques mots de sympathies à l'égard de Serge Quadruppani et de Joseph Kacem:


Noël Godin, "L'Entarteur":
L'absurde affaire Quadruppani-Kacem me sidère.
Jamais dans l'histoire internationale des entartements se pratiquant depuis près d'un demi-siècle au quatre coins du monde, il n'est arrivé que qui que ce soit soit inquiété par la justice pour avoir proféré de clownesques menaces pâtissières.
Dans les médias, où je suis sans fin ni cesse invité, ce sont les animateurs-mêmes des émissions en question, de Laurent Baffie à Laurent Ruquier, qui insistent pour que je leur livre les noms des célébrités que je compte entarter à la première occasion.
C'est ainsi, par exemple, que dans le cadre de l'émission humoristique quotidienne de France Inter Par Jupiter !, animée par Alex Vizorek et Charline Vanhoenacker, j'ai proposé le lundi 28 août 2017 que nous allions entarter tous ensemble le président Macron. Enthousiasme général de tous les chroniqueurs sur le plateau.
C'est que appeler à lancer d'inoffensives tartes à la crème sur la figure de personnages se prenant trop au sérieux à notre goût, ça relève de la plus élémentaire liberté d'expression.
Qu'on laisse donc en paix Messieurs Quadruppani et Kacem qui ne sont même pas passés aux actes ! Et que l'humour reprenne ses droits !

Cristian Ronsmans, ex-directeur des ventes Hachette-Littérature.
Dans cette affaire qui oppose Joseph Kacem et Serge Quadruppani  à un quotidien de la PQR, le Midi Libre, ce qui ressort en premier, à mes yeux, c'est cet ostracisme exercé par un média à l'égard de Joseph Kacem  au motif qu'il ne suivrait pas la ligne politique de pensée.
Autrement dit on le bâillonne en lui refusant tout droit à l'expression.
C'est un acte intolérable.
Mais plus intolérable encore est la collusion entre ce quotidien et une librairie et non des moindres, la librairie Sauramps d'Alès, liée hiérarchiquement au groupe Sauramps de Montpellier, vitrine majeure de la diffusion des maisons d'éditions et auteurs dans le Sud Est de la France.
Quand un pan entier d'un secteur d'activité primordial dans le champ vital de sa mission, mission qui consiste à faire évoluer le perfectionnement moral et intellectuel de la société dont les lecteurs font partie intégrante, s'agenouille devant un organe de presse et obéit, le doigt sur la couture du pantalon à ses injonctions, il y a de quoi frémir.
Demander l'interdiction, une mise à l'index d'un écrivain (comme on le fit en un temps qu'on croyait révolu pour qui Baudelaire, qui Sartre et d'autres) dénote d'un comportement loin d'être en adéquation à l'idée de « je ne partage pas vos idées mais me battrai pour que vous puissiez les exprimer).
J'ai honte pour la librairie !
Etrange brunitude !
C'est pourquoi, je soutiens Joseph Kacem et Serge Quadruppani. C'est pourquoi, je m'élève cotre tout ostracisme, toute censure qui sentent « bon » la malhonnêteté intellectuelle.
Il y a des « no pasaran » qui demeurent plus que jamais d'actualité.

Roselyne Cusset, ex-correspondante locale du Midi Libre d'Alès-Cévennes

"[Il y a eu une forte] pression sur la correspondante locale de Saint-Ambroix [30] qui a reçu des appels téléphonique lui demandant de ne plus couvrir aucune prestations de Joseph Kacem. J'ai donné ma démission lorsque j'ai compris ce que l'on voulait de moi . J'ai reçu des menaces qui me signalait que si j'en parlais sur les réseaux sociaux je devrais en  subir des conséquences"


Les inculpés:

Serge Quadruppani
Auteur (une trentaine de titres), traducteur (une centaine) et directeur de collections (éditions Métailié et Fleuve Noir). Écrit aussi dans Le Monde Diplomatique et dans Siné Mensuel.

Le vendredi 17 à 10h, l'écrivain Joseph Kacem et moi-même sommes appelés à comparaître devant le tribunal de police de Limoges pour "menace de dégradation de bâtiment sans danger pour les personnes": l'intitulé même de l'accusation devrait l'anéantir sous le ridicule, d'autant que le seul moyen de "dégradation" invoqué dans l'échange sur facebook mis en cause, c'était la tarte à la crème… Le déploiement de forces policières et judiciaires qui a abouti à ce procès a de quoi surprendre: surveillance de mon trafic internet allant jusqu'à interroger le propriétaire d'une boutique où j'avais demandé conseil, déplacement de gendarmes à mon domicile, dépaysement de l'affaire d'Alès à Limoges (où normalement, elle n'aurait rien à faire, le "délit" présumé ayant été perpétré dans le Gard)…

Nous espérons que le fait que la plainte initiale émane d'un journaliste n'empêchera personne, dans la presse, d'évaluer sereinement le caractère grotesque de la procédure engagée contre nous.

J'ai déjà évoqué cette « affaire » à ses différentes étapes ici :

http://quadruppani.blogspot.fr/2017/03/lettre-de-denonciation-la-gendarmerie.html

http://quadruppani.blogspot.fr/2017/07/justice-mon-incredulite-saccroit.html



Joseph Kacem
Auteur (une dizaine de titres), parolier (une cinquantaine), éditeur, rédacteur en chef de "L'Ortie cévenole" et enquêteur indépendant de presse écrite.

Le 22 août au matin, réception d'une citation à comparaître au tribunal de Limoges (87) pour une affaire étrange où Serge Quadruppani et moi-même serions complice de "menace de dégradation sans danger pour les personnes".

Notre "victime" (sic)? - un journaliste du Midi Libre d'Alès (30).

Votre serviteur? - Joseph Kacem le gardois.

Les gendarmes qui ont instruit l'affaire ? - Ceux de la gendarmerie de Salindres (30).

Et pourtant, ce procès aura lieu à Limoges (87), à plus de 450 kilomètres du Gard (en dehors de la zone de publication du Midi Libre, bien évidemment!), le 17 novembre à 10h30.

Aussi petite puisse être la juridiction qu'est le Tribunal de Police qui nous invite: cette convocation, les circonstances, les motifs et le ridicule de tout ceci n'en demeurent pas moins politique.

Malgré les 900 bornes aller-retour qui me coûteront plus cher que l'amende la plus élevée que ce Tribunal pourrait m'imposer, je me rendrai le 17 novembre prochain au Tribunal de Limoges à 10h30. Juste pour montrer qu'un truc pue dans ce pays.

www.josephkacem.com


Pour télécharger ce mail au format PDF : https://docs.wixstatic.com/ugd/3c095a_16c38131461f4aae9d45eeec57f13bf3.pdf

--
Simorgh du Gard éditeur
-> Blog-catalogue de nos titres

Non, la Belgique ne sera pas « sortie » du nucléaire en 2025 | Contrepoints

https://www.contrepoints.org/2017/11/16/303269-non-belgique-ne-sera-sortie-nucleaire-2025?mc_cid=206b86c9ea&mc_eid=2e23ef9866

lundi 13 novembre 2017

De nouvelles forces pour La Quadrature !



Communiqué
de presse

Lien permanent : https://www.laquadrature.net/fr/nouvelles_forces

De nouvelles forces pour La Quadrature!

Paris, le 13 novembre 2017 — La Quadrature est vivante, La Quadrature évolue : une bonne moitié de l'équipe salariée a changé depuis l'été dernier. Saluons chaleureusement l'engagement de celles et ceux qui partent, et souhaitons la bienvenue à celles et ceux qui arrivent !

Au revoir les ami.e.s !

Ayant assuré à nos côtés les relations de La Quadrature avec les médias et la coordination des campagnes depuis mars 2014, Adrienne Charmet est partie en juillet 2017 rejoindre l'Agence nationale des systèmes de sécurité et d'information (ANSSI). Nous espérons qu'elle y trouvera l'occasion de continuer à défendre nos valeurs !

Christopher Talib, chargé de la communication, des relations avec nos bénévoles et des campagnes depuis août 2014, est parti fin août 2017 pour rejoindre sa Belgique natale et s'y ouvrir de nouveaux horizons dans le développement web.

Notre graphiste de choc pendant un an et demi — dont au moins un an d'état d'urgence —, Baptiste Dagneaux, est parti en avril dernier avec ses Rubik's cube, son humour décapant, et ses graphismes sans concessions (snif).

Enfin, Léa Caillère Falgueyrac, en charge de l'analyse juridique et politique sur le règlement ePrivacy, est partie fin juin pour poursuivre d'autres engagements, ce qu'elle fera assurément avec la même passion qu'elle a eue à nos côté.

Nous vous souhaitons à toutes et tous plein de courage et de datalove pour toute une vie <3

Bonjour les ami.e.s !

Prenant directement la suite de Léa, Arthur Messaud revient à La Quadrature ! Toujours aussi passionné par les données personnelles, les chatons et les débats animés (que personne n'oserait qualifier de « troll » !), il a rejoint en juin Agnès de Cornulier dans l'équipe juridique, se faisant aussi par là une des nouvelles voix médiatiques de La Quadrature.


L'équipe salariée en train de s'auto-radicaliser
sur les internets digitaux

Début octobre, Leo Thüer a quitté Berlin pour rejoindre Agnès et Arthur en stage, après être passé chez Digitale Gesellschaft et la Ligue des Droits de l'Homme. De formation polyvalente, il a étudié les sciences politiques, le droit public et la littérature française. Il met actuellement une belle énergie à épauler l'équipe dans ses aventures franco-bruxelloises.

Marine Strazielle est depuis septembre notre nouvelle directrice artistique, terminant en parallèle ses études à Sciences-Po (où elle prend un plaisir tout à fait cynique à apprendre à « disrupter l'État » et la communication de masse, oui oui !). Sauf que chez nous, c'est à la recherche des idées et des mots qui nous ferons rêver et rire qu'elle consacrera tout son temps !

Arrivé lui aussi en stage en septembre, Thibaut Broggi épaule Okhin pour le développement d'outils, travaillant notamment sur la refonte de la revue de presse et sur les surprises de la campagne de dons. Parlant plusieurs langages (C++, JS, python), il permet au pôle outils de doubler ses effectifs et de pouvoir enfin prendre à bras le corps certains serpents de mer techniques de LQDN.

Enfin, arrivée début octobre, Myriam Michel, en plus d'animer les campagnes de dons avec Mathieu, est chargée de coordonner toute cette joyeuse équipe ! Elle sera aussi l'intermédiaire privilégiée de tous les militants souhaitant imaginer avec nous de nouveaux projets. Archéologue dans une ancienne vie, elle espère transmettre aujourd'hui aux militants de l'Internet son sens de l'aventure, son courage à explorer les tombes des grands princes maudits et à lutter contre les momies (finalement sans doute assez proches de nos ennemis habituels).

La Quadrature a maintenant 10 ans. Tout ce temps, elle s'est entièrement construite sur une quantité impressionnante d'énergies humaines, aussi variées que passionnées. Les récents changements au sein de son équipe salariée sont importants, marquant une nouvelle étape dans cette longue construction, avec ses dynamiques et ses espoirs propres. Nous ne pouvons les accueillir qu'avec l'enthousiasme et l'élan qu'apportent les jours nouveaux !

À propos de La Quadrature du Net

La Quadrature du Net est une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d'Internet, notamment la libre circulation de la connaissance.

À ce titre, La Quadrature du Net intervient notamment dans les débats concernant la liberté d'expression, le droit d'auteur, la régulation du secteur des télécommunications ou encore le respect de la vie privée.

Elle fournit aux citoyens intéressés des outils leur permettant de mieux comprendre les processus législatifs afin d'intervenir efficacement dans le débat public.

Liste des soutiens : https://www.laquadrature.net/fr/ils-soutiennent-la-quadrature-du-net

Contact presse et espace presse

contact@laquadrature.net – 09 72 29 44 26

https://www.laquadrature.net/fr/espace-presse