LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

jeudi 13 juillet 2017

Contrepoints | Journal libéral d’actualité en ligne | Contrepoints

https://www.contrepoints.org/

Comment travaille Macron et l' autre

Nouveau commentaire sur Boisset sans Reverjac ?.


lo papé a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Boisset sans Reverjac ?" :

Piètre séance que celle de ce Conseil Municipal.
Le petit théâtre de BOISSET (et GAUJAC) le voilà, il est bien dans la salle.
La Bérézina et Trafalgar se dessinent...
Le vieux étriqué comme un parpaillou qui vient de quitter sa babarotte reste vert comme une tomate sans soleil...
Bernard prend la parole (celui là s'il pouvait le dézinguer,le bazarder !) ..
Bernard est une arme dangereuse, redoutable, un véritable fusil à pompe, à répétition...
Et puis il sait de quoi il parle, le Bernard, il te le fait tomber dans le panneau à tous les coups!
Ce soir là les deux gros explosent, ils éclatent, ils déflagrent..
Fou de rage, l'un des deux menace de quitter la séance, puis il revient, histoire de faire souffrir un peu plus la chaise ....
L'autre pour la première fois de sa vie tente de prendre la parole...
Ciel, il parle, enfin, il bredouille, il balbutie (il est adjoint)
On comprend rien, des gloussements, des bruits d'estomac, des onomatopées:
Comment, s'en prendre à Papa ? De quel droit? Il y a plus de sous ? Mais comme on va faire ?
Adieu aligots rafraichissants du mois de juillet, Adieu répétils et bombances à outrance, Adieu sensuelles danses des canards !!
Et puis, lâche parmi les lâches, il cible vicieusement le quartier des femmes ... C'est plus facile..
Mais comment, elles se rebiffent ?
De quoi se mêlent elles ?
Chez nous, les hommes, "Papa pousse et maman tire" !.. Un point c'est tout.
L'heure tourne, les guignols sont bien dans la salle ... je vais me coucher.