LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

jeudi 13 juillet 2017

Nouveau commentaire sur Boisset sans Reverjac ?.


lo papé a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Boisset sans Reverjac ?" :

Piètre séance que celle de ce Conseil Municipal.
Le petit théâtre de BOISSET (et GAUJAC) le voilà, il est bien dans la salle.
La Bérézina et Trafalgar se dessinent...
Le vieux étriqué comme un parpaillou qui vient de quitter sa babarotte reste vert comme une tomate sans soleil...
Bernard prend la parole (celui là s'il pouvait le dézinguer,le bazarder !) ..
Bernard est une arme dangereuse, redoutable, un véritable fusil à pompe, à répétition...
Et puis il sait de quoi il parle, le Bernard, il te le fait tomber dans le panneau à tous les coups!
Ce soir là les deux gros explosent, ils éclatent, ils déflagrent..
Fou de rage, l'un des deux menace de quitter la séance, puis il revient, histoire de faire souffrir un peu plus la chaise ....
L'autre pour la première fois de sa vie tente de prendre la parole...
Ciel, il parle, enfin, il bredouille, il balbutie (il est adjoint)
On comprend rien, des gloussements, des bruits d'estomac, des onomatopées:
Comment, s'en prendre à Papa ? De quel droit? Il y a plus de sous ? Mais comme on va faire ?
Adieu aligots rafraichissants du mois de juillet, Adieu répétils et bombances à outrance, Adieu sensuelles danses des canards !!
Et puis, lâche parmi les lâches, il cible vicieusement le quartier des femmes ... C'est plus facile..
Mais comment, elles se rebiffent ?
De quoi se mêlent elles ?
Chez nous, les hommes, "Papa pousse et maman tire" !.. Un point c'est tout.
L'heure tourne, les guignols sont bien dans la salle ... je vais me coucher.

18 commentaires:

Anonyme a dit…

Quelle belle description d'une séance de conseil municipal, un théâtre de guignol brut...
Les mots posés se passent d'enregistrement, la réalité des propos est juste bien posée.
Vite un texte sur les «débats» à l'Assemblée Nationale lo papé!

Anonyme a dit…

Ho, Papé, tu nous régales !

Tu étais Félibre de Boisset...
Te voici Majoral !!!

Deman, pensa a bisouner la Mamète, es soun jorn !

Anonyme a dit…

Et comment ne pas oublier notre Miss Marple, l'ancienne du fond, qui a tenté par tous les moyens de calmer la foire d'empoigne, dérive de ce qui aurait du ressembler à un débat...
Hélas,après moultes interventions de sa part, sans aucun résultat, cette cousine germaine de Michel Simon, complètement évaporée, déconnectée de la réalité et de ses responsabilités à un droit qui est celui de pouvoir voter...même pour approuver des énormités mensongères.
La démocratie est ainsi faite, même les plus c. peuvent être élus.

Anonyme a dit…

dis moi 18:30, tu me parles bien de la Dame dont l'avis est subordonné à l'indemnité que Le Birman lui verse en temps que Conseillère avec délégation ?
Celle là même dont le mari disait, quand on lui expliquait les conséquences des dérives du maire "ha , oui, bien sûr, ça mérite réflexion"
celle là même, dont le mari lui disait après réflexion "ne fais surtout rien, tu sais bien comment il est Gérard!"
celle là même dont le courage est limité à "je ne sais pas ce qui m'arrête ...!" ben, la trouille tout simplement .............. et les indemnités !!!

Anonyme a dit…

je voulais aussi te demander , ami de 18:30, si tu parlais de la dame qui, il y a deux ans, demandait à reverget à propos de l'affaire Ferrier et des 2.000€ qu'il proposait de lui verser
"2.000€ et basta, fini, terminé ? "
et reverget de lui répondre "OUI, fini, basta, terminé! "

Deux ans après on en est à 170.000€ ....et elle avale son chapeau et vote pour lui maintenir ses délégations !!!

la question est donc :
A PARTIR DE COMBIEN LES SUPPOTS DE REVERGET VONT ILS COMMENCER A TOUSSER ET TROUVER LA NOTE DERAISONNABLE ?
ça donnera une idée du prix de leur morale !!!


Anonyme a dit…

A 20:40
A propos des suppots de REVERGET, c'est pourtant bien le contribuable qui l'aura dans le Cul.

Anonyme a dit…

Dis Papé, tu voudrais pas nous faire une anthologie des intervention de l'adjoint Ravier ?
Tu sais , le gars dont la seule activité en conseil est de bailler et regarder ailleurs, à de rares exceptions près ....
Et quand il parle, faut écouter, c'est édifiant !
Par exemple quand un conseiller veut poser une question embarrassante au maire, il intervient , péremptoire :" moi, ma femme a été opérée ce matin, alors j'ai pas que ça à faire !"
En somme: passionnant, constructif et plein d'érudition !
Allé , vite Bébert, Suzette n'attend pas ...!

Anonyme a dit…

Par contre y a des sous pour le comité des fêtes, concentration de cassos et d'illettrés...
Boisset & Gaujac village de m....

Anonyme a dit…

à 22:43, !
ben c'est pas sûr ...!
si les Boissetains se mobilisent ....
alors, possible que reverget ait une surprise !
en effet une action est possible à son encontre
et il y a fort à parier que ses amis du jour aient tendance à marcher à l'ombre, quand il verrons ce qu'il risque !
A SUIVRE .....

Anonyme a dit…

Et pendant que les jouisseurs s'empiffraient d'aligot, la superette, seul commerce du village, fermait...
Sans que Reverget ne lève le petit doigt pour tenter de préserver ce service de proximité...

Ce commerce est, selon Reverget (débat du PADD en conseil), victime de la concurence des achats par Internet ( ? )...

Tant de compétences économiques laissent pantois, l'imagination est vraiment au pouvoir à Boisset !

Anonyme a dit…

A 20:40
On parle bien de la même paroissienne.
Tout cela par la faute de l'autre, celle qui porte mal son nom, celui d'un jour de fête et de congé.
Circonstance oblige, le simplet et la fallacieuse étaient fait pour s'entendre, se rencontrer, bref, confluer, puis converger ...
L'histoire n'est pas une histoire ordinaire, anodine, mais bien un récit historique.
Déjà les élus de 1983 apportent leur témoignage sur la perfide guivre.
A cette époque là, la voilà pistonnée et bombardée copiste en chef de notre municipalité.
Certaines mauvaises langues diront qu'elle mettait tout en œuvre pour que la bombarde s'occupe d'elle.
A ce propos, l'histoire de la commune nous a toujours confirmé que cette fine connaisseuse de la musique, cette subtile adepte du flonflon cafardeux peut facilement passer d'un pipo à l'autre pour nous faire avaler sa partition.
Comme la vipère sur l'ardiallas, elle attend son moment, toujours prête à bondir pour enfariner et bâfrer le couillon de service.
Bref, ce couillon arrive, un nouveau ensuqué, chef d'une association de papés désoeuvrés et prétendant au titre suprême... et voilà qu'elle lui colle ses affiches, histoire de régler ses comptes personnels avec l'ancien prévôt.... En fait, tout pour habiller un naïf en maire.... et ça marche.
Le problème, hélas toujours d'actualité, c'est que la justice se mélange souvent les pinceaux.
Magouille et maquignonnage entrainent notre bisse encanaillée a être reconnue coupable par nos instances républicaines qui la condamnent cinq fois de suite pour des faits reconnus... et la revoilà en première ligne, copinage oblige, toujours en train de farfouiller dans les tiroirs du contribuable!
Et puis, je m'adresse à toi, lamentable simbèu parachuté, copain de bringue en tous genres, ouvre un peu tes mirettes et cesse de soutenir l'indéfendable car cette dangereuse roumèque nous coûtera, au moins, la bagatelle d'environ 170000 euros!



















lou bel a dit…

A 8:29
A propos d'internet, ne serait pas possible de se débarrasser de cet encaistre , par exemple sur le Bon Coin ?

Anonyme a dit…

Lou bel tu veux tuer le peu de démocratie qu'il nous reste?

Anonyme a dit…

Quel sera le sinistre idiot prêt à payer?

Anonyme a dit…

REVERGER avec PENICAUD dans un bateau genre TITANIC,et gare aux icebergs car la banquise fond.

Anonyme a dit…

c'est Internet qui à TUER votre supérette quel gland votre gégé !
il faut oser ... mais il paraît que cela ose tout !

je suis à 8 mn des 1er drive (ALES) et 2 points d'alimentation dans le village !

Un commerce ferme pour diverses raisons : mauvais produits, trop cher, accueil à géométrie variable ...

Anonyme a dit…

A 10:16
L'explication du dandy poussiéreux n'appartient qu'à lui.
Certes on peut toujours chercher et avancer des raisons à la fermeture de ce commerce, mais l'attitude de notre prévôt sans scrupule est lamentable.
Un Panurge des temps modernes qui a entrainé son troupeau, enfin ce qu'il en reste, à boycotter l'épicier et tout cela pour faire de la chasse aux sorcières.
L'abus d'aligot "estouffadis", avec leurs trognes de pétanqueurs dopés au pastagas, finira par leur être fatal.

Anonyme a dit…

Malheureusement pas de justice en ce bas monde :
Certains ont un foie plutôt résistant à la cirrhose... ou bien c'est l'entrainement ?