LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

samedi 3 septembre 2016

Mais si, la Terre est plate ! | Contrepoints

http://www.contrepoints.org/2016/09/03/264626-alternative-a-theorie-de-terre-plate?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=2b54ab191a-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-2b54ab191a-113988605&mc_cid=2b54ab191a&mc_eid=374590976d

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Et dans la nuit de jeudi à vendredi à 8h du matin, le corps du 6ème adjoint (Dominique GHIS, 63 ans) du maire F.N. de Mantes la Ville, Cyril Nauth (34 ans) a été retrouvé à son domicile.
Adjoint aux sports, il a été retrouvé sur le tapis de son salon torse nu, portant des bracelets aux poignets et une laisse autour du cou...
Une partie de jeu S.M. organisée pendant que son épouse faisait un séjour à l'hôpital.
Une mort qui se serait produite quelques heures auparavant. Pas de coups portés au bonhomme. Mais des objets ad hoc retrouvés dans les tiroirs du meuble de salon. Des objets sexuels de taille conséquente.
Enquête en cours.

Anonyme a dit…

Et avec la démission de Macron, reste plus que 13 millionnaires au gouvernement.
Encore un effort pour balayer devant la porte de la monarchie!

Anonyme a dit…



12 :59

Bha....chat par contre on s'en fout royalement non...??? Chat ne

nous regarde pas, ch'est sa vie privée...tout Fhaine qu'il

est...non??? En plus on va jusqu'a déballer ses petits

tirroirss...peut être va t'on

finir par apprendre qu'il avait un petit faible pour Hollande, ou

une liaison secrète avec Albin mougeotte le

général de la gaule...

Bien cordialement...

Arl

Anonyme a dit…

Lu le livre d'Alexis Corbières, "Le piège des primaires" sorti ce vendredi 2 septembre aux Editions du Cerf. Le poing sur la table.

"Ultime astuce pour verrouiller un système à l'agonie, détournement électoral au profit des deux piliers lézardés de la Vème République qui veulent à tout prix se maintenir au pouvoir.
Les primaires sont antidémocratiques car elles nient le peuple."
La primaire socialiste de 2011 avait permis à celui qui avait mobilisé le plus d'argent de remporter le concours, en l'occurrence F. HOLLANDE.

"Un tamis social pour vote censitaire.
Pour choisir le candidat à l'élection présidentielle, les primaires telles qu'elles sont proposées ne sont pas de nature populaire. C'est tout l'inverse. Même si elles mobilisent un nombre significatif de votants, plus importants que les simples adhérents des partis, elles tiennent à distance les classes défavorisées qui ne viendront pas y participer. Elles fonctionnent comme un tamis social à travers lequel ne passent que les catégories socioprofessionnelles les plus élevées, les plus intégrées dans le jeu politique traditionnel et les plus 'participationnistes'.

Conclusion d'une étude réalisée par l'institut CSA en Novembre 2011: "les primaires socialistes n'ont pas échappé à ce qui s'apparente à une loi d'airin électorale, en particulier pour les scrutins de second ordre : le vote est étroitement lié au degré de politisation et à l'identification partisane des électeurs [...]. Le vote à la primaire aurait donc été principalement le fait d'électeurs socialistes (très) politisés, constituant très probablement le noyau dur électoral de la première formation de gauche. Plus remarquable, les différentiels de participation observés selon le niveau d'éducation des populations et davantage encore selon le poids des ménages populaires, offrent une nouvelle illustration du processus d'éloignement amorcé dans les années 1980 entre le PS et les catégories les plus fragiles."
La sentence est sans appel.