LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

vendredi 2 septembre 2016

Boisset et Reverjac
Lettre à mes collègues du conseil municipal de Boisset et Gaujac

Lettre à mes collègues du conseil municipal de Boisset et Gaujac




Boisset et Gaujac le 1 septembre 2016

Mes chers collègues,

Au conseil municipal du 30 août, faisant suite aux questions posées par un conseiller au sujet d’une employée communale indélicate, qui a photocopié et sorti de la mairie des documents confidentiels concernant ses collègues de travail, en fouillant, en son absence, les armoires de la responsable du personnel, le maire a refusé de répondre.

Devant l’insistance de plusieurs conseillers, le maire a fini par dire qu’il acceptait de répondre aux conseillers qui iraient le voir dans son bureau.
Il m’a fixé un rendez-vous pour le lendemain matin à 10h. Je me suis donc rendu à ce rendez-vous à l’heure dite. Une demie heure plus tard, le maire sort de son bureau et m’informe, sans me recevoir, qu’il n’a rien à me dire, prétextant d’attendre des instructions de son avocat.

J’ai voulu savoir si une procédure disciplinaire avait été intentée contre cette employée, le maire refusa de me répondre, ajoutant « c’est comme ça, si ça vous plait c’est bien, si ça ne vous plait pas c’est pareil ».

Rajoutant la fourberie à ses innombrables autres qualités, l’incompétence, le mensonge, les faux en écriture etc… Monsieur le maire érige sa méthode monarchique (et c’est peu dire) de gestion en modèle de vertu.

Ainsi, Monsieur Reverget peut paraître magnanime devant le conseil municipal et le public présent et montrer son vrai visage lorsqu’il se pense à l’abri. 

Je sais que certain d’entre vous n’y trouveront rien à redire, mais le moment venu, il faudra se remémorer cette citation D’Albert Einstein :

« Le monde est dangereux à vivre, non pas à cause de ceux qui font le mal, mais à cause de ceux qui regardent et qui laissent faire ».

Pour ma part, je peux, sans problèmes, me regarder tous les matins dans un miroir.

Je vous souhaite une bonne journée

Bernard Lombardo
Conseiller Municipal

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Pour faire bouger les choses, il faut déposer plainte preuves à l'appui contre cet employé. Si plusieurs victimes sont concernées, déposer autant de plaintes. La gendarmerie fera une enquête et le maire sera bien obligé de s'exposer et prendre les mesures nécessaires.

Anonyme a dit…

L'employée en question avait été radiée des cadres de la commune de Boisset et Gaujac pour faute par l'ancien maire
Reverget l'a réintégré car c'est son amie personnelle ....

Anonyme a dit…

Entre REVERGET et VERDELHAN il faudra nous les garder dans le formol ce sont de beaux exemples à ne pas suivre !

Un de droite et l'autre de gauche (peut être l'inverse), je ne sais toujours pas en quoi VERDELHAN est communiste.

Une rumeur persistante laisse entendre qu'il aurait embauché la nièce du Maire communiste de Saint Jean du Pin qui est déjà conseillère municipale là bas !

C'est vraiment beau le communisme !

Anonyme a dit…

"Ils regardent et laissent faire"... mais les derniers soutiens de Reverget perçoivent tous des indemnités, sauf peut-être la chèvre enrubannée, qui elle, se contente d'une foi inébranlable envers son maître à penser.

Anonyme a dit…

Principe de base pour tenir son conseil :
1) Soit tout le monde est CLEAN

2) Soit le Maire a des moyens de pressions sur ses conseillers (c'est souvent et malheureusement le cas) : des travaux gratos sur les dos des contribuables, on embauche le fiston ou la fifille qui est incapable de travailler dans la VRAI vie, on donne un permis de construire avant que la zone passe inconstructible ...