LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

vendredi 12 août 2016

La Quadrature du Net soutient Reporters sans Frontières contre la loi de surveillance allemande




Communiqué
de presse
Thèmes : SURVEILLANCE, REPORTERS SANS FRONTIERES, ALLEMAGNE, JOURNALISME, VIE PRIVÉE
Lien permanent : https://www.laquadrature.net/fr/LQDN-RSF-surveillance-allemagne

La Quadrature du Net soutient Reporters sans Frontières contre la loi de surveillance allemande

Paris, le 12 août 2016 — La Quadrature du Net apporte son soutien à Reporters sans frontières dans son action contre le projet de loi allemand sur la surveillance du BND, qui autoriserait le service de renseignement extérieur allemand à espionner les journalistes étrangers. Ce projet de loi est une atteinte caractérisée à la liberté d'information, et donc à la démocratie et à l'exercice des droits fondamentaux. Les parlementaires allemands doivent refuser de céder, en ce qui concerne la surveillance à l'étranger, sur les valeurs qu'ils défendraient pour les mesures de surveillance nationale. Les droits fondamentaux ne sont pas à géographie variable.
La Quadrature du Net rappelle à cette occasion que les atteintes aux droits des journalistes, si elles sont inacceptables, ne doivent cependant pas laisser tolérer à côté les atteintes massives aux droits fondamentaux de l'ensemble des citoyens qui sont contenues dans les différentes lois relatives à la surveillance votées ces dernières années dans les pays de l'Union européenne, et qui bien trop souvent sont en contradiction avec les principes de la Charte européenne des droits fondamentaux.
De même, les lois portant sur la surveillance à l'étranger doivent alerter sur les conditions d'échanges de renseignement, individuel ou massif, et les accords relatifs au partage ou aux accès aux dispositifs d'interception entre pays européens et avec les pays extra-européens : généralement totalement absentes des lois portant sur la surveillance internationale (en France ou ailleurs), ces dispositions font courir un danger grave de surveillance collatérale dans la plus grande opacité et sans le moindre recours.
Signer la pétition contre l'espionnage des journalistes étrangers en Allemagne

À propos de La Quadrature du Net

La Quadrature du Net est une organisation de défense des droits et libertés des citoyens sur Internet. Elle promeut une adaptation de la législation française et européenne qui soit fidèle aux valeurs qui ont présidé au développement d'Internet, notamment la libre circulation de la connaissance.
À ce titre, La Quadrature du Net intervient notamment dans les débats concernant la liberté d'expression, le droit d'auteur, la régulation du secteur des télécommunications ou encore le respect de la vie privée.
Elle fournit aux citoyens intéressés des outils leur permettant de mieux comprendre les processus législatifs afin d'intervenir efficacement dans le débat public.
Liste des soutiens : https://www.laquadrature.net/fr/ils-soutiennent-la-quadrature-du-net

Contact presse et espace presse

contact@laquadrature.net – 09 72 29 44 26
https://www.laquadrature.net/fr/espace-presse

1 commentaire:

Anonyme a dit…

Pétitionnez également pour Jacqueline SAUVAGE qui vient d'être renvoyée au trou par la Justice française...
Tabassée pendant 40 ans par son mari qu'elle a fini par trucider, la justice l'a "reconnue" coupable de ne pas avoir porté plainte pendant tout ce temps!
Graciée "partiellement" par François Hollande, l'ignominie s'abat encore sur elle.
Pétition sur Avaz.org.
De là à dire que nous avons élu un Président à temps "partiel", c'est pas que du virtuel. Misère!