LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

dimanche 2 juillet 2017

Soirée de Macron à Las Vegas: Muriel Pénicaud mise en cause par un email

http://www.huffingtonpost.fr/2017/07/02/soiree-de-macron-a-las-vegas-muriel-penicaud-mise-en-cause-par_a_23012186/?utm_hp_ref=fr-homepage

2 commentaires:

Anonyme a dit…

Le plan secret de l'Élysée.

https://youtu.be/-n-1qXbyzZQ

Anonyme a dit…

Les caviardages de PÉNICAUD.
Il ne s'agit plus d'une «erreur de procédure», comme l'affirme Muriel PÉNICAUD, mais de dissimulation pure et simple. Contrairement à ce qu'elle prétend, l'ex-directrice de Business France n'a pas immédiatement «alerté [son] conseil d'administration» sur les dysfonctionnements de l'opération Las Végas. L'actuelle ministre du Travail a attendu décembre 2016, soit près d'un an, pour communiquer à ses administrateurs «une synthèse» très édulcorée des audits diligentés par ses soins («Libération», 4/07). Or l'un d'eux-le rapport Ernst & Young, long d'une soixantaine de pages- dénonçait l'absence de bon de commande, de devis, de contrat signé et... de facture! Situation susceptible, selon les auditeurs, d'«engager la responsabilité pénale (délit de favoritisme) des auteurs».
Ça, ce n'est pas du caviar...

Encart d'article intitulé
«Macron à Las Végas, ses conseillers au tapis.»
Extrait :
«Tout ce petit monde sait qu'HAVAS a remporté l'appel d'offres de Business France pour la campagne «Créative France», avec, à la clé, l'achat d'espaces pour les spots publicitaires mais aussi l'«évènementiel» à l'étranger, et notamment aux États-Unis. Pour la première partie de ce contrat-cadre exclusif qui courait du 15 juin 2015 au 31 décembre 2016, et a été reconduit pour l'année 2017, l'agence de Stéphane FOUKS a empoché 6 666 105 euros.»
Le chiffre 6 omniprésent...
Une vraie bénédiction!

Par Odile Benyahia-Kouider.
Le Canard Enchaîné 5/07/2017.