LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

jeudi 29 juin 2017

Face à une Assemblée bloquée, La République en marche tente le passage en force

http://www.lemonde.fr/elections-legislatives-2017/article/2017/06/28/thierry-solere-depute-macroncompatible-herite-d-un-poste-reserve-a-l-opposition_5152655_5076653.html

17 commentaires:

Anonyme a dit…

Les traitres sont récompensés, Solère, De rugby et ce n'est pas fini. Attendons de voir ce qui est réservé aux Valls, Lefoll et consorts.
BL

Anonyme a dit…

https://www.marianne.net/politique/assemblee-bataille-entre-ciotti-et-solere-pour-un-poste-18000-euros-mensuels

Anonyme a dit…

http://tempsreel.nouvelobs.com/en-direct/a-chaud/39040-presse-macron-prefere-faire-interviews-pensee-complexe.html

https://www.marianne.net/politique/nous-pas-comprendre-la-pensee-complexe-du-president-macron

Anonyme a dit…



Censurée, l’interdiction de manifester revient dans le texte sur l’état d’urgence


"parmi les 618 mesures individuelles d’interdiction de séjour prises depuis le début de l’état d’urgence, 438 l’ont été dans le cadre de la mobilisation contre la loi travail"

http://www.lemonde.fr/societe/article/2017/06/29/toilettee-l-interdiction-de-manifester-revient-dans-le-texte-sur-l-etat-d-urgence_5152768_3224.html#0iCSCkktxLQucscH.99

Arl

Anonyme a dit…

La Monarchie Républicaine En Marche!
La France Insoumise n'ira pas à Versailles.

https://youtu.be/lFxQthPJz8E

Anonyme a dit…

Un coup d'État?

https://youtu.be/OcWNcHWjoSc

Anonyme a dit…

«Au passage, on se demande tout de même pourquoi ces socialistes confiants dans la future politique d’Emmanuel Macron tiennent tant à rester « socialistes ». Si ce n’est pour entretenir un doute qui n’a pas lieu d’être. Car, quelles que soient les modifications qui sortiront des rencontres avec les syndicats, tout le monde sait à présent ce que seront ces ordonnances, et tout le monde peut mesurer l’importance du basculement historique qui s’ensuivra. Nul ne peut ignorer qu’il s’agit d’imposer un nouveau rapport de force extrêmement défavorable aux salariés. En toute logique, les nostalgiques du dernier quinquennat ont vocation à rejoindre La République en marche. « La droite avec la droite » pourrait être un bon slogan. Si le PS veut demeurer une composante de la gauche, cette ultime clarification est indispensable. Sinon, il finira comme le puissant Parti radical de Clemenceau et d’Herriot, toujours là mais comme un vestige de sa propre histoire.»
Extrait de l'éditorial de Denis SIEFERT dans "POLITIS" du 29 juin.
Intitulé «Nouveau paysage à gauche»

Anonyme a dit…

La FI n'ira pas à Versailles ? A peine élus et déjà absents ? Qu'ils n'oublient pas que Les absents ont toujours tort ! Cette Frange Insoumise dans la posture permanente est décidemment loin des préoccupations de millions de français au chômage ou en difficulté ? Avec ou sans cravate ? On s'en fout !!!

Anonyme a dit…

Cool Macron ! Une opposition qui se ridiculise sur des petits détails pseudo révolutionnaires dont tout individu un peu censé se contrefiche : pas de cravate, absentéisme, kebab ... Ils n'ont pas compris qu'une majorité de français souhaitent autre chose que des histrions politiciens, surtout à l'assemblée ?

Anonyme a dit…

8.06 - Si on veut écouter la messe on va à l'église. Ceux qui iront à versailles n'auront le droit que d'écouter.

Anonyme a dit…

http://www.lefigaro.fr/politique/2017/06/29/01002-20170629ARTFIG00083-les-difficultes-commencent-pour-emmanuel-macron.php

Anonyme a dit…

Tiens les macronistes réapparaissent pour distiller leur venin sur la FI qui c'est pourtant très clairement expliquée. En revanche sur les sujets sérieux c'est silence radio. Rien. Nada. Le néant. À l'image de leur intellect flétri.
Depuis maintenant un an je n'ai pas lu un seul commentaire argumenté sur ce blog pour défendre Macron, sa politique ou son PROJEEEEEEEEEET !!
Par contre j'ai lu des tombereaux de stupidités et d'agressions gratuites dignes des Grosses Têtes contre ses opposants. Les macronistes sont des sectaires imperméables à la réalité et à la raison.

Anonyme a dit…

Bien vu 12h16, l'invective pour seul argumentaire...
Imperméables à la raison, le suivisme pour seule boussole!

Anonyme a dit…

Eh ben 12:16 voilà des commentaires argumentés ? Entre sectaires on devrait se comprendre ? Bizarre ...

Anonyme a dit…

12:58
Des arguments nous sommes quelques uns à en débiter à la chaîne des centaines depuis des mois, mais il est tout à fait envisageable que vous ne sachiez pas mieux lire que réfléchir. Ces arguments sont d'ailleurs étayés et convaincants au point que Le Réboussier m'a demandé pourquoi je ne m'étais pas encore suicidé. Notez au passage qu'il faut avoir de solides convictions politiques pour proposer une telle solution.

Anonyme a dit…

MACRON TORPILLE LA «TAXE TOBIN».
Le 23 juin, en sommet européen, Emmanuel MACRON a reporté aux calendes grecques la mise en place de la taxe européenne sur les transactions financières, et ce au prétexte que le Brexit rebattrait les cartes.
Le ministre de l'Environnement, Nicolas HULOT, défendait pourtant dix jours plus tôt ce financement innovant, indolore, qui pourrait rapporter 22 Milliards d'euros par an.
POLITIS N°1460 du 29/06 au 5/07/2017.

Anonyme a dit…

Aller vite, avant que ne s'organisent les résistances. Par une mise en scène soignée afin de combler le manque de fond, la marque de fabrique MACRON s'impose de jour en jour. Les résistants choisissent la fuite, jamais très bon, mais que peuvent ils faire d'autres ? Fera il le pas de trop, son délire pathologique de tout contrôler va t' il l'entraîner trop loin, probablement un jour. En attendant il aura bien finit le travail déjà bien préparé par son prédécesseur. Protection des travailleurs mise à mal, ponctions supplémentaires sur les classes moyennes et les retraités, baisse des aides sociales, diminution du nombre de fonctionnaires y compris dans la santé. Prosterné devant le diktat de l'Europe mastrichienne, notre monarque président oubliera lui aussi de s'attaquer aux vrais problèmes, comme par exemple la lutte contre l'évasion fiscale (80 milliards d € de manque à gagner estimées).