LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

lundi 17 avril 2017

Conseil Municipal BOISSET ET GAUJAC

> le 6 avril, le Conseil Municipal de Boisset et Gaujac se réunissait avec à l'ordre du jour le vote du budget.
>
> Les conseillers municipaux ont rejeté ce budget qui ne leur paraissait pas conforme.
>
> Le maire réunit à nouveau le Conseil Municipal le 19 avril à 20 h 30 en mairie, avec un budget modifié à l'ordre du jour.
>

5 commentaires:

Anonyme a dit…

le maire Reverget, présentait son premier budget comme "un bon millésime"... celui-ci sera-t-il le "cru du siècle" ?

Anonyme a dit…

Il est aussi rapide que cela le Gégé ou bien c'est le comptable public qui fait le boulot ?

Anonyme a dit…

La magie passe par là et c'est bon !!!

Anonyme a dit…

tout est bon à essayer pour ce maire:
mensonges,
tentatives d'intimidation des élus,
manipulations mensongères du personnel municipal,
pressions diverses et variées,
colères,
menaces,
insultes....
pour essayer de faire voter son budget!

Anonyme a dit…

Les opposants, malgré les pressions et les mensonges, voteront logiquement contre cette nouvelle version du budget de R€V€RG€T... Que fera l'élu d'opposition Paulsen, lui qui a si souvent sauvé la mise du maire en joignant sa voix à celle des irréductibles soutiens de R€V€RG€T ?
Quand on a "ensuqué" et commencé à "espiller" un lapin, il est impossible de revenir en arrière ...
Un peu de courage, jeudi matin le soleil se levera quand même sur notre riant village... et vous, élus, aurez fait un grand pas... pour tenter de sauver cette fin de mandat qui, sans cela, s'annonçait pitoyable.