LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

vendredi 31 mars 2017

Valls rallie Macron : pourquoi je porte plainte contre le PS pour abus de confiance - le Plus

http://m.leplus.nouvelobs.com/contribution/1663457-valls-rallie-macron-pourquoi-je-porte-plainte-contre-le-ps-pour-abus-de-confiance.html?xtor=EPR-2-[ObsActu17h]-20170331#

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Démarche ridicule. Le PS est en décomposition avec des courants inconciliables pour gouverner. Vals a refusé de serrer la main de Hamon qui ne l'a lui a pas tendue ? Et alors ? Il y a une élection particulière qui se profile avec un FN qui avance masqué avec un populisme nationaliste préoccupant. N'oublions pas que le fascisme est toujours arrivé au pouvoir par la voie démocratique...

Anonyme a dit…

Démarche bien sur symbolique mais qui a le mérite de pointer du doigt l'ignominie de ce type. Quant au fascisme demandez vous quelle part de son arrivée peut être imputée aux gouvernements précédents et notamment socialiste depuis le tournant de la rigueur de 1983 ?

Anonyme a dit…

A part que depuis 2002 (sans parler de 1958) les gouvernements de gauche ne sont pas responsables de tout dans ce système pernicieux et bipolaire de la V° République ?

Anonyme a dit…

Et puis Vals n'a pas rallié Macron qui de toute façon n'en veut pas ! Il a simplement dit pour qui il voterait ! C'est son droit le plus absolu en république comme tout citoyen devant l'urne ! Le vote obligé ce n'est bon qu'en dictature !