LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

dimanche 29 janvier 2017

Primaire à gauche : tout ce qu’il faut savoir sur le second tour entre Benoît Hamon et Manuel Valls

http://www.lemonde.fr/primaire-de-la-gauche/article/2017/01/28/primaire-a-gauche-tout-ce-qu-il-faut-savoir-sur-le-second-tour-entre-benoit-hamon-et-manuel-valls_5070738_5008374.html

Note du reboussier:
En économie qui pilote Valls ?
Pourquoi une économie qui favorise l' offre ?
En quoi une aide aux entreprises augmentera t - elle la consommation ?
En quoi cette aide , au nom de la compétitivité , augmentera t- elle le pouvoir d' achat des classes moyennes ?
Une entreprise se développe si son carnet de commandes est bien rempli

à l' inverse une économie qui favorise la demande nécessite une augmentation du pouvoir d' achat des français donc de leur revenu…
Bien sur les multinationales ne sont plus favorisées , la concurrence est rude avec les pays socialement sous développé

Mais Valls voyez vous persiste et signe , français si on veut s'en sortir , il faut encore "en chier"

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Pourquoi une économie qui favorise l'offre ? Parce que c'est la seule façon pour le plus grand nombre de français d'accéder aux biens de consommation ! Pourquoi ne pas favoriser plutôt la demande ? Parce qu'elle entrainerait inévitablement, une augmentation des importations de produits à bas coût, une compétitivité encore dégradée et des dépôts de bilan d'entreprises locales, des pertes d'emplois ... Taxer les importations ? Fermer les frontières ? A quel prix pourrait-on acquérir un iPhone ou autres produits ? A moins d'être sûr que nous pourrions vivre isolés du monde et des produits qui nous entourent ? La France ne peut se le permettre, les US on verra (mais c'est plus de 50 pays) ? En attendant, Hamon est un doux rêveur et le FN se pourlèche les babines ! Pendant que les leaders de la droite dite sociale s'embourbent dans leur cupidité personnelle récurrente ! L'heure est grave et le réalisme économique et social devrait s'imposer face aux postures idéologiques de certains qui se "prétendent de la vraie gauche" ...

Anonyme a dit…

C'est vrai ça, que ferait on sans iPhones ? On aurait plus qu'à se laisser crever sans doute.

À part ça 80% du PIB est réalisé sur le territoire français et 15% dans l'UE. Reste 5% pour le reste du monde et ses indispensables iPhones.

Sinon l'économie de la demande c'est quoi ?
Partir des besoins de la population pour utiliser les ressources à les satisfaire.
Quels sont ces besoins ?
Logements décents, énergies renouvelables, transports propres, eau saine, air non pollué, nourriture non empoisonnée, médecine digne de ce nom, emplois correctement rémunérés. L'exact contraire de la politique de l'offre en somme.
C'est vrai que pour les mondialistes libéraux à la solde des banques et des multinationales (genre MacroCon et ses suiveurs) ça doit paraître complètement débile.

Hamon ou Valls de toute façon tout le monde les déteste parce que tout le monde déteste le PS.

Anonyme a dit…

Ah oui au fait j'ai une question pour les militants et sympathisants PS : comptent ils magouiller les résultats du second tour comme ceux du premier ou bien ?
Oh purée ce qu'on rigole en ce moment entre Fillon "Le Pur" et les bricolages troupiers du PS, même Hollande dont le cadavre politique bouge encore donne des leçons de morale à Trump. Va falloir arrêter parce que moi j'en peux plus. Je tiendrai pas jusqu'aux présidentielles à ce rythme. Il paraît que l'on peut réellement mourir de rire.
Quand on pense qu'il reste encore toutes les casseroles de bébé Macron à dévoiler pour se fendre la gueule...