LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

jeudi 22 décembre 2016

Nouveau commentaire sur Comment Macron a vendu Alstom


Anonyme a ajouté un nouveau commentaire sur votre article "Comment Macron a vendu Alstom aux américains Extra..." :

Les Ecopla (barquettes en alu) à Saint-Vincent-de-Mercuze dans l'Isère se souviendront de son passage au ministère de l'économie.
Ce lundi 19 décembre au matin, 2 camions immatriculés en Italie se sont pointés sur le site de l'entreprise pour embarquer le matériel.
Le mandataire judiciaire, le liquidateur qui gère l'entreprise en attendant la fin des procédures, n'était pas au courant de la visite du repreneur. Aucun huissier présent, "des méthodes de voyous!" s'est indigné un ex-salarié.
Pourtant il y avait foule ce mercredi 14 décembre à la Bourse du travail de Grenoble. Plus de 500 personnes se sont retrouvées pour l'assemblée générale de soutien aux salariés d'Écopla.
L'économiste Frédéric LORDON a souligné que contrairement à la propagande, ceux qui aiment vraiment "l'entreprise" étaient là ce soir, tandis que les actionnaires n'aiment que l'argent.
Colère vive contre le gouvernement, qui de MACRON à SAPIN n'a strictement rien fait.
L'Assemblée s'est conclue par la décision des salariés de reprendre les locaux de l'usine afin de remettre les machines en action. L'ensemble des présent-e-s s'est engagé à être avec eux.
Rendez-vous est donc pris samedi 14 janvier à 14 h à Saint-Vincent-de-Mercuze.

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Frédéric LORDON, c'est Nuit Debout mais est-ce une référence ? Une chose est sure, c'est P. Kron ex-patron d'Alstom (grand ami de Sarko) qui a vendu une partie (très rentable) de l'entreprise qu'il dirigeait à GE en touchant un beau chèque en remerciement. Le 19 décembre Macron n'était plus au gouvernement ?

Anonyme a dit…

Macron attire plus de monde dans ses meetings que Lordon dans les siens qui restent désespérément confidentiels.

Anonyme a dit…

16h09, sûr que Macron n'était plus au gouvernement le 19 décembre. Pendant les 2 années où il a été en charge de l'économie, les Écopla n'ont jamais été reçus au ministère pas plus lorsque ceux-ci ont présenté un projet de reprise en SCOP, suite à la liquidation prononcée en Mars 2016 par le tribunal de commerce.
Le sieur MACRON n'a pas daigné les recevoir jusqu'à son départ du ministère fin Août. Il leur a adressé un courrier à la date du 29 Août pour leur annoncer qu'il ne pouvait plus intervenir.
Et pour cause, le bonhomme démissionnait de son poste 2 jours plus tard.
C'est vrai que pendant ses 2 années au ministère de l'économie, sa trombine est plus souvent apparue dans les pages des magazines. Les salariés en souffrance n'ont pas été sa tasse de thé.
Sa stratégie était ailleurs.
Comme le résume benoitement 16h18!