LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

samedi 20 août 2016

Benoît Hamon aux primaires : à gauche, toute ! | Contrepoints

http://www.contrepoints.org/2016/08/20/263387-benoit-hamon-candidat-de-gauche-dhier?utm_source=Newsletter+Contrepoints&utm_campaign=d0bec0f669-Newsletter_auto_Mailchimp&utm_medium=email&utm_term=0_865f2d37b0-d0bec0f669-113985653&mc_cid=d0bec0f669&mc_eid=2e23ef9866

3 commentaires:

Anonyme a dit…

Et voilà Reb, que tu nous sers une analyse de "Contrepoints" qui démonte méthodiquement cette candidature alors qu'hier tu nous affirmais doctement que c'était ton candidat pour 2017...
Cambadélis ne pouvait qu'organiser cette "sauterie" qu'après celle de la droite pour contre balancer le barnum médiatique qu'elle va provoquer. Bien vu.
Mais la situation va rajouter de la confusion à la confusion.
Alors c'est stop ou encore?
Je dis stop à cette surenchère providentielle.
Une VIème république, une constituante, un parlement qui décide et un strapontin pour le président élu.
La Vème république est morte.
Citoyens, enterrons là sans regrets!

Anonyme a dit…

Les citoyens doivent écrire la constitution que leurs élus devront ensuite appliquer, et pas l’inverse.

Anonyme a dit…

Encore une analyse d'un autre age de ce site ultra conservateur, mais c'est pas le plus grave. Ce qui est grave c'est bien sur l’inconsistance de nos politiques professionnels dans le refus d'aborder en face les problèmes dont notamment le plus crucial celui du chômage de masse appelé à exploser dans les années à venir s'ils n’intègrent pas les bouleversements de nos sociétés, la fin de la période industrielle et des emplois qui allaient avec, et le passage à une économie numérique destructrice d’emplois.