LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

dimanche 3 avril 2016

Nouveau commentaire sur Abattoirs .... on remet la table !!!.


J M L , au delà de l'émotion ,justifiée , que provoquent ces images ,il faut aller plus loin : ces hommes chargés de donner la mort à notre place (nous les mangeurs de viande)ne sont pas des sauvages ; s'ils sont bourreaux c'est par procuration car si nous devions le faire ,il y aurait beaucoup de végétariens !
quand on regarde bien les images (pas facile de s'éterniser!)les gestes, interprétés comme étant de la sauvagerie, sont provoqués par une charge de travail incompatible avec la dignité que nécessite au minimum la mise à mort animale .
Dignité que l'on retrouve chez ceux qui rendent grâce avant de sacrifier leur animal , j'ai un ami qui sacrifie ses taureaux en les caressant comme d'habitude
leur parlant à l'oreille tout en glissant la lame du couteau juste là où il faut
pour que la vie s'échappe sans souffrance et sans panique, qui, avec ce genre d'animal pourrait être fatale pour le saigneur , (on est loin de la corrida !)

Est-ce un hasard , ou une volonté délibérée ? :3 abattoirs petits , qualifiés pour le bio avec pour conséquence une pression sur de petits éleveurs
qui vont passer plus de temps pour trouver un abattoir , voir leur programme
d'élevage bouleversé avec des animaux qu'il faut nourrir plus longtemps .
Certains jettent l'éponge comme Nicolas Bravo à Beauvoisin qui avait le seul abattoir volaille du Gard agrée bio et qui devant les normes que lui impose
l'Europe suite aux "affaires "d'Alès et du Vigan (plus de 50000€ d'investissements que sa structure trop petite ne peut pas rentabiliser)
Pour moi le but de ces révélations est de faire disparaître le petit élevage de qualité au profit des fermes usines et des usines à viande
Aux USA il y a le projet de "fabriquer" des morceaux de viandes avec des cellules de muscles que l'on cancérise pour qu'elles se multiplient à l'infini
dans un milieu nutritif !
Que faire ? devenir Végan ? mais les plants vivent aussi et si on ne les entend pas crier ,on sait qu'elles peuvent communiquer '( on a tous en mémoire
les acacias de la savane qui fabriquent un alcaloïde pour repousser les gazelles
qui broutent leurs feuilles ,dès qu'il y en a un qui est attaqué )

Le vivant est fait d'interdépendance , donc vivons dans le respect de la création

Louis Julian

5 commentaires:

Anonyme a dit…

Amen !

Anonyme a dit…

A relire le communiqué de presse de la confédération paysanne publié le 25 Février et visible sur ce blog...

Jean-Marie Luitaud a dit…

Consommateur de viande oui, mais je ne me sens nullement responsable du comportement des sauvages. L'abattage des animaux est régit par des règles rigoureuses et si certains salariés ne les mettent pas en oeuvre je ne vois pas comment je pourrai me sentir responsable.
Si dans les abattoires il y a des cadences de travail insoutenables, tant qu'elles existent, le personnel doit faire appel aux instances désignée pour traiter ces problèmes de conditions de travail.
Ce n'est à aucun moment aux bestioles à en faire les frais, un peu facile vous ne trouvez pas ?
Reconnaissez quand même que certains comportement ne sont pas dignes d'humains même s'ils sont sous contraintes horaires ou sous la pressions de leurs hiérarchiques.
Il ne faut pas inverser les rôles ni même disculper les acteurs des faits.
Je le répété afin de bien me faire comprendre : je ne me sens nullement responsable du comportement des sauvages.
Salutations M Julian
JML

Anonyme a dit…

souvent d'accord avec le "sage" Louis Jullian....
sauf pour respecter "la création" ...
Dieu est une hypothèse, la sauvagerie humaine un constat !

louis julian a dit…

Jean Marie , le consommateur a quand même la responsabilité du choix de là où il achète sa viande et tu comprends facilement que si tu cherches le moins cher , tu favorises ces cadences folles d'abattage. En plus avec la pression exercée sur
le salariat en général on ne voit pas beaucoup de rébellion dans le monde du travail à part chez ceux qui sont sanctuarisés dans leur postes ( fonctionnaires)
Cela n'excuse pas la sauvagerie humaine qui ne serait pas s'il y avait respect
de la création dont on peut clairement douter de l' origine mais pas de ses lois et mécanismes , par exemple si tu bois de l'eau de l'ourne tu prends des risques pour ta santé!...