LE BLOG DU REBOUSSIER
Sur tous les sujets du quotidien qui t'énervent tu t' exprimeras.
Ainsi ton esprit se libèrera.
De l'humour si tu peux tu en mettras.
Et alors qu'est ce qu' on s' éclatera !!!!
ETUDIE LES DIX COMMANDEMENTS DE L'ARTICLE DU 18 janvier 2009
Les vidéos de zimprod sur Dailymotion Compteur de visiteurs en temps réel
SI VOUS SOUHAITEZ PUBLIER VOS ARTICLES envoyez les à l' adresse ci-dessous
CONTACT : reboussier30@gmail.com
Sauf avis contraire de l'expéditeur les messages reçus sur cette boite pourront etre postés sur le BLOG
Heureux soient les fêles, car ils laisseront passer la lumière (Michel Audiard)

mardi 11 juillet 2017

Boisset sans Reverjac ?

9 commentaires:

Anonyme a dit…

Pauvres voisins ... Courage, vous n'allez pas tarder à le déboulonner, poussez encore un peu, il vacille.

lo papé a dit…

Après la quai de transfert voilà bientôt le débarcadère qui se profile...
Triste figure que le restant de cet équipage...
Pauvre JP ton pacha ne vaut pas un clou et ton rafiot prend la flotte ...
Tu coulera désespérément rivé à ta corne de brume, amoureux de ton dieu comme un pet du caca...
Au royaume des imbéciles vous n'êtes plus que des moussaillons d'opérette....

Le papé qui se lève tôt.

Anonyme a dit…

Le titre du Réboussier donne envie, c'est sûr ...

Un point de détail, quand même:

Il est question de 70 000 € prévus pour faire face aux demandes de Mme Ferrier:
-Cela vient en plus des 60 000 € qui ont déja été versés pour reconstituer sa carrière suite au jugement de la Cour Administrative d'Appel de Marseille, juridiction devant laquelle le maire n'a pas jugé utile de défendre les intérêts de la commune .
-Cela vient en plus du salaire (+ charges) versé à cette même personne, depuis déjà 19 mois, pour occuper un poste surnuméraire dont la commune n'avait nul besoin (ordre de grandeur 40 000 €)

170 000 € au total...

On est très loin des 2 000 € annoncés en conseil municipal pour calmer les inquiétudes de Mme Decavel !!

Alors, oui, vivement Boisset autrement... Boisset sans Reverget !!

Anonyme a dit…

Hola, "Lou Papé qui se lève tôt"...
Ton allégorie navale m'a fait mourir de rire !!
Encore ...

Anonyme a dit…

Bon en même temps l'affaire Ferrier, ils s'insurgent, mais auraient ils demandé les dossiers? C'est vrai que la pauvrette, la victime, elle a beaucoup pleuré, menti mais elle sait si bien le faire, fait campagne avec eux, bises, bises Jean-Pierre, Sébastien, Isabelle, Elisabeth, Colette, Albert le splendide et les autres....
Petite question à la victime? emporterez vous le midi libre d'hier dans votre cercueil, comme vous l'avez clamé haut et fort, avec votre élégance coutumière, en achetant le journal au lendemain des municipales de mars 2014?

Anonyme a dit…

Les insoumis de Boisset et Gaujac n'ont rien à foutre du sort d'une employée virée sans ménagement par l'ancien maire ! Le tribunal donne raison à cette employée mais eux ils sont impitoyables ! Heureusement qu'ils ne sont pas patrons !

Anonyme a dit…

21h49 tu ne sais apparemment pas tout. L'employée que tu défends a perdu 6 procès contre le maire précédent, avant de gagner celui-là. Il faut dire que, pour celui-là justement, Reverget n'avait pas présenté d'avocat. Il a tout fait pour perdre. Il avait d'ailleurs annoncé pendant la campagne électorale, qu'avec lui, son amie serait réintégrée.

Anonyme a dit…

avec Reverget quand il s'agit de dépenser utile , le chequier est sous scellées
mais quand il faut organiser des apéritifs ou servir ses amies, alors le compteur s'affole :

60.000€ d'arriéré de charges
70.000€ budgetisés par la Chambre Régionale des Comptes (alors que Reverget avec sa pudeur habituelle n'avait inscrit que 20.000€)
40.000€ de salaire et charges depuis janvier 2016

170.000€ !!!!!!
et avec sa morgue et le mensonge au bord des lèvres systématiquement
il ose dire que c'est la faute de son prédécesseur !

quant à 21.49, tu es un suppot , révisionniste de l'histoire
aucun tribunal n'a donné raison à cette dame
c'est seulement Reverget qui a menti à son conseil et n'a pas envoyé d'avocat pour défendre la commune
elle a gagné par abandon, mensonge, et tricherie ...

les Boissetains sont spoliés de 170.000€ à cause d'elle !
mais les Boissetains n'ont pas dit leur dernier mot ...

lo papé a dit…

Piètre séance que celle de ce Conseil Municipal.
Le petit théâtre de BOISSET (et GAUJAC) le voilà, il est bien dans la salle.
La Bérézina et Trafalgar se dessinent...
Le vieux étriqué comme un parpaillou qui vient de quitter sa babarotte reste vert comme une tomate sans soleil...
Bernard prend la parole (celui là s'il pouvait le dézinguer,le bazarder !) ..
Bernard est une arme dangereuse, redoutable, un véritable fusil à pompe, à répétition...
Et puis il sait de quoi il parle, le Bernard, il te le fait tomber dans le panneau à tous les coups!
Ce soir là les deux gros explosent, ils éclatent, ils déflagrent..
Fou de rage, l'un des deux menace de quitter la séance, puis il revient, histoire de faire souffrir un peu plus la chaise ....
L'autre pour la première fois de sa vie tente de prendre la parole...
Ciel, il parle, enfin, il bredouille, il balbutie (il est adjoint)
On comprend rien, des gloussements, des bruits d'estomac, des onomatopées:
Comment, s'en prendre à Papa ? De quel droit? Il y a plus de sous ? Mais comme on va faire ?
Adieu aligots rafraichissants du mois de juillet, Adieu répétils et bombances à outrance, Adieu sensuelles danses des canards !!
Et puis, lâche parmi les lâches, il cible vicieusement le quartier des femmes ... C'est plus facile..
Mais comment, elles se rebiffent ?
De quoi se mêlent elles ?
Chez nous, les hommes, "Papa pousse et maman tire" !.. Un point c'est tout.
L'heure tourne, les guignols sont bien dans la salle ... je vais me coucher.